Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Supposée arrestation de l’ancien président Boni Yayi : Sacca Lafia dément

Supposée arrestation de l’ancien président Boni Yayi : Sacca Lafia dément

Le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia a donné hier, mercredi 1er mai un point de presse à Cotonou. Il s’agissait pour lui de démentir les rumeurs faisant état d’une tentative d’arrestation de l’ancien président Boni Yayi qui a déchainé les populations.

Par Raymond FALADE (Stag)

Le mercredi 1er mai, une horde de policiers républicains a entouré le domicile de  l’ancien Chef de l’État béninois Boni Yayi. L’information a très tôt circulé sur les réseaux sociaux et a suscité beaucoup de commentaires dans l’opinion publique. Pour certains, il s’agirait d’une tentative d’arrestation ou d’enlèvement de Boni Yayi. A cette information, la réaction du gouvernement n’a pas tardé.

Dans un point de presse animé dans la soirée, le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique Sacca Lafia a apporté un démenti formel à cette rumeur. Selon lui, il s’agit d’une fausse nouvelle. « Nous avons appris qu’un attroupement se formait à Cadjèhoun au domicile du président à travers la ville de Cotonou », a expliqué le ministre Sacca Lafia. Selon lui, aucune manifestation n’a été déclarée. Ce qui les amenés à envoyer des éléments sur le terrain « afin de contrôler le mouvement qui se préparait » a-t-il poursuivi.

Pour le ministre, le devoir de la Police est d’empêcher les troubles à l’ordre public. Ce qui justifie, à en croire Sacca Lafia, la présence des forces de l’ordre au domicile du Président Yayi Boni. « Aucun projet d’arrestation de l’intéressé n’a existé contrairement à ce qui est relayé » a-t-il rassuré.

Laisser un commentaire

Top