Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Table ronde des médias du Bénin : Des réflexions pour sortir la presse de la crise

Table ronde des médias du Bénin : Des réflexions pour sortir la presse de la crise

La table ronde des médias initiée par le Conseil national du patronat de la presse et de l’audiovisuel du Bénin (Cnpa-Bénin) a démarré vendredi 19 février dans la salle de conférence de Blue zone à Cotonou. Franck Kpochémè, conseiller à la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) représentant le président de l’institution a lancé les travaux. 

Par Raymond FALADE

Depuis quelques années, les entreprises de presse traversent une crise sans précédent. La situation est devenue plus compliquée à partir de 2016 avec le gouvernement de la Rupture. A travers cette table ronde dont le thème est : « Presse béninoise, état des lieux et perspectives », les patrons d’entreprise de presse entendent analyser cette crise, y trouver des solutions idoines pour changer la donne. Mais, les résolutions ne doivent pas être en faveur des patrons de presse uniquement. C’est le souhait de Hervé Hessou vice-président de l’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb), représentant la présidente. Selon lui, les journalistes sont pour leurs patrons, des partenaires. Il a annoncé détenir une préoccupation qui sera soumise à l’assemblée au cours de cette rencontre.

Cette table ronde se tient à un moment important car, cela fait sept ans que le Bénin a organisé les deuxièmes Etats généraux de la presse de 2014 après ceux de 2002, a rappelé le président du Cnpa Evariste Hodonou. Il a décrit la situation dans laquelle la presse béninoise végète aujourd’hui notamment le manque de financement, la fermeture des organes de presse, l’arrestation des journalistes avec le Code sur le numérique et d’autres difficultés qui ne permettent plus aux médias de jouer convenablement leur rôle de quatrième pouvoir. Pourtant, les médias ont été à l’avant-garde de toutes les étapes du processus de la démocratie depuis la Conférence des Forces vives de la Nation de 1990 à ce jour.

Le représentant du président de la Haac, Franck Kpochémè avant de lancer les travaux a exhorté les participants à examiner d’abord les résolutions des premiers et deuxièmes Etats généraux de la presse (2002 et 2014) afin de tirer des conclusions qui s’imposent et de faire des projections pour l’avenir.

La cérémonie officielle de lancement de la table ronde qui prend fin samedi 20 février, a connu la présence de plusieurs acteurs de la presse et des médias ainsi que des chefs d’entreprise représentés par le président de la Confédération nationale des employeurs du Bénin (Coneb) Albin Fèliho.

 

 

Laisser un commentaire

Top