Vous êtes ici
Accueil > Posts tagged "Bio Guera"

Célébration du 1er août 2022 : Sentiment unanime de fierté

Après plus d’un demi-siècle d’indépendance, les Africains doivent se réapproprier leurs histoire et dignité. Tel est le sens primordial que revêt la célébration en couleur de la 62e édition de la fête nationale du Bénin marquée par l’inauguration de trois monuments dignes du passé glorieux. Par Raymond FALADE Après deux ans de pause, la célébration de la fête de l’indépendance a retrouvé la ferveur d’antan. Dépôt de gerbe, défilé militaire et autres, le charme était au rendez-vous de l’édition 2022. Une célébration qui intervient 48 heures après l’inauguration de trois monuments qui reconnecte les Béninois aux valeurs glorieuses de leur histoire. L’un d’entre

Lire l'article

Bio Guera : La Figure de l’attachement à l’intégration, selon Jean-Michel Abimbola 

Le monument Bio Guera a été inauguré ce samedi 30 juillet à Cotonou par le président Patrice Talon. La cérémonie s'est déroulée en présence d'un parterre de personnalités notamment les présidents d'institutions, les membres du gouvernement, des députés ainsi que de l'ancien président de la République Nicéphore Dieudonné Soglo. Pour le ministre du Tourisme, de la culture et des arts Jean-Michel Abimbola, ce monument est la Figure de l'attachement à l'intégration. En dehors du monument Bio Guera, deux autres monuments ont été également inaugurés dans la même journée.   Allocution de Babalola Jean-Michel H. ABIMBOLA, à l'occasion de l'inauguration du monument Bio Guera   Cotonou,

Lire l'article

Bio Guera : La tête d’un héros au pays des droits de l’Homme…

La France tient à être bien vue des populations africaines. Mais elle manque cruellement de poser des actes qui apaisent vis-à-vis de son passé colonial  criminel en Afrique. En ce XXIe siècle il est assez gênant et révoltant de savoir que cette nation pompeusement appelée « pays des droits de l'Homme » continue de garder sur son sol la tête d'un héros‚ Bio Guera, qu'elle a tué‚ décapité alors que la victime ne défendait que légitiment sa terre natale.   LIRE AUSSI : Patrice Talon : «Il est là, le Bénin révélé !»   Faut-il amorcer un long processus, faire beaucoup de bruits avant

Lire l'article
Top