Vous êtes ici
Accueil > Posts tagged "Partis politiques"

Fonctionnement des partis politiques : Deux mises au point dans un contexte sensible

Deux communiqués datés du même jour. Tous adressés aux partis politiques. Le ton est ferme. Le contexte est curieux. Alassane Seidou semble s'être réveillé brutalement d'un sommeil profond et prend au sérieux ses prérogatives‚ alors que les partis politiques à qui il envoie des mises en garde sont actuellement très préoccupés par la participation au scrutin du 8 janvier 2023. LIRE AUSSI : Contentieux électoral : L’Ong Changement social Bénin outille les partis politiques   Dans le second communiqué‚ le ministre de l'Intérieur s'offusque de ce que les partis s'abstiennent de procéder ou procèdent tardivement à la notification des modifications ou changements en

Lire l'article

Contentieux électoral : L’Ong Changement social Bénin outille les partis politiques

Dans le cadre de son projet ‘’Monitoring droits humains des législatives de 2023’’, l’Ong Changement social Bénin a organisé, mardi 15 novembre à Abomey-Calavi, un atelier de renforcement de capacité des partis politiques sur le contentieux électoral. Des formations politiques impliquées dans la courses des législatives de janvier 2023 y ont dépêché de leurs représentants. Par Sêmèvo B. AGBON En matière de contentieux électoral, l’Ong a noté des lacunes au niveau des partis. « Le précédent cycle électoral a été celui qui nous a le plus mobilisé en plaidoyer juridique devant le juge constitutionnel, juge électoral désigné et reconnu par la loi

Lire l'article

Législatives 2023 : Qui voyage loin prépare son quitus

La polémique autour de la délivrance du quitus fiscal est loin de connaitre son épilogue. Acteurs politiques de l’opposition comme de la mouvance, potentiels candidats aux législatives de 2023, se battent becs et ongles, pour obtenir le précieux sésame. Pourtant, les différents partis politiques savent que cette pièce est d’une importance capitale pour la validation de leurs dossiers de candidatures aux élections au Bénin. Par Sènankpon DOSSOU Le quitus fiscal n’est pas une nouvelle pièce aux dossiers de candidatures pour les élections au Bénin. Elle a été déjà éprouvée en 2019 et 2021 pour les législatives et les présidentielles. Ainsi, les partis

Lire l'article

Législatives de 2023 : 8 partis provisoirement dans la course

La Commission électorale nationale autonome (Cena) a clôturé mercredi 2 novembre, la réception des dossiers de candidature pour les élections législatives de janvier 2023. Au total, huit (8) partis politiques ont manifesté leur désir de prendre part auxdites élections. Il s'agit du parti Force cauri pour un Bénin émergent (Fcbe), de l'Union progressiste le Renouveau (Up-le Renouveau), du Bloc républicain (Br), du Mouvement populaire de libération (Mpl), du Mouvement des élites engagés pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin)‚ du parti Les Démocrates, de la Nouvelle force nationale (Nfn) et l'Union démocratique pour un Bénin nouveau (Udbn). LIRE AUSSI : Législatives de 2023

Lire l'article

Législatives 2023 : La Cena et les partis politiques échangent autour du calendrier électoral

La commission électorale nationale autonome (Cena) a tenu lundi 3 octobre, une rencontre d’échanges et de concertation avec les partis politiques régulièrement enregistrés au Bénin. Cette rencontre qui s’est déroulée à Cotonou s’inscrit dans la perspective des élections législatives du 8 janvier 2023. Par Raymond FALADE La commission électorale nationale autonome (Cena) déroule normalement son chronogramme pour une organisation participative, crédible et transparente des élections législatives du 8 janvier 2023. La séance d’échanges et de concertation de ce 3 octobre conformément au chronogramme électoral de l’institution, est la 22e activité, dénommée « Rencontre avec les partis politiques et représentants potentiels des candidats

Lire l'article

Démission au sein des partis à la veille des élections : «L’assainissement le plus naturel» selon Prudencio

Les dirigeants de partis politiques devraient acclamer‚ se réjouir des démissions enregistrées à la veille d'élection. Car cela constitue un assainissement naturel‚ soutient Claudine Prudencio. Ces défections‚ explique-t-elle‚ dévoilent les deux types de militants possibles : ceux qui ne poursuivent que leurs intérêts personnels et ceux qui épousent véritablement les idéaux du parti concerné. «Un parti politique ne peut pas baser son fonctionnement sur des militants et militantes qui n’ont pas de conviction par rapport aux valeurs et à la philosophie du parti»‚ persiste-t-elle. INTÉGRALITÉ DES PROPOS DE CLAUDINE PRUDENCIO «En ce qui concerne des démissions qu’un parti politique peut enregistrer à

Lire l'article
Top