Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Talon en visite au Nigeria : Entente autour du bon voisinage

Talon en visite au Nigeria : Entente autour du bon voisinage

Coutumier de la fermeture unilatérale des frontières, le président Nigerian prend peu à peu conscience de tout le tort qu’il cause à ses voisins dont son pays a aussi besoin.

Qu’il soit première économie d’Afrique ou non, aucun pays ne peut vivre en autarcie de nos jours. En ce sens, Muhammadu Buhari se repent de ses atteintes répétées à l’intégration régionale. C’est ce qu’il convient de lire dans les propos de son Conseiller spécial, Femi Adesina. « Le bon voisinage est très important dans nos vies. La survie de votre voisin est également la vôtre, et nous continuerons à travailler avec nos voisins à la lumière de cette compréhension », a déclaré ce dernier, rapportant les propos de son « patron » à l’issue de sa rencontre à huis clos avec le président Patrice Talon, mardi 19 janvier 2021 à Abuja.

Pendant plus d’un an, le Nigeria a gardé fermées sans préavis, ses frontières avec plusieurs de ses voisins dont le Bénin, le Niger et le Tchad. Raison avancée, la lutte contre la contrebande et l’insécurité. La rencontre avec Talon intervient dans un contexte de réouverture timide desdites frontières.

A une époque où l’organisation sous-régionale Cedeao dont Abuja abrite le siège, fait de l’intégration régionale une question de développement économique, l’on ne peut qu’être satisfait du changement de ton voire de politique de Buhari vis-à-vis de ses homologues. En effet, toujours selon son conseiller spécial, il pense que le bon voisinage est facteur de l’épanouissement de nos pays et des populations.  Pour cela, « Toutes les irritations qui surgissent doivent être levées ». Mettant en garde que les énormes défis de 2020 pourraient encore subsister en 2021, l’hôte de Buhari, Patrice Talon a conclu que « nos relations en tant que voisins doivent donc rester cordiales ».

Par Sêmèvo B. AGBON

Laisser un commentaire

Top