Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Destination Bénin : Une faute mineure dans l’épigraphe du Monument de l’amazone

Destination Bénin : Une faute mineure dans l’épigraphe du Monument de l’amazone

Tel ou telles ? La grammaire française en débat au Bénin.

Le monument de l’amazone situé derrière la présidence de la République a été inauguré ce samedi 30 juillet.

Tel ou telles ? Une faute de grammaire a été découverte dans l’épigraphe du monument de l’amazone dévoilée par le chef de l’État.

On y lit‚ en effet‚ « Tel nos amazones, la femme béninoise est notre fierté ».

Sur la toile‚ des internautes s’intéressent à l’orthographe correcte de Tel dans cette phrase.

«Tel est un adjectif indéfini qui signifie “comme”. De ce fait, lorsqu’il précède un nom ou un pronom, il s’accorde en genre et en nombre. Il est ainsi épithète»‚ apprend l’agence Top correcteurs !

Elle donne des exemples suivants pour éclairer les internautes :

Ex : Telles de braves femmes, elles retinrent la leçon.

L’accord de “tel”‚ poursuit Top correcteurs‚ se fait également lorsqu’il est attribut. Comme dans « Tel père, tel fils. »

Cependant, souligne-t-il‚ il est invariable lorsqu’il est utilisé comme pronom indéfini.

Au regard de tout ce qui précède l’épigraphe du monument de l’amazone devrait être « Telles nos amazones, la femme béninoise est notre fierté ».

Toutefois‚ cette erreur n’entrave en rien la charge symbolique que porte le monument.

Par Sènankpon DOSSOU

 

LIRE AUSSI: Patrice Talon : «Les mots courage, bravoure, force‚ combativité et honneur ne sont pas exclusifs au genre masculin»

 

Un “TEL” qui fait débat ! (Réaction du Sgga)

 

Le dévoilement de la splendide statue de l’Amazone, ce 30 juillet 2022, a généré, depuis lors, un débat incident. Plusieurs positions s’affirment et s’affrontent sur l’usage du mot TEL.

Certains observateurs soutiennent en effet que ce mot au début de la dernière phrase de l’épigraphe, devrait s’accorder avec “amazones”, d’autres avec “la femme”, d’autres encore pensent qu’il ne se rapporte ni à “amazones”, ni à “femme”, mais à un groupe de mots “nos amazones sont notre fierté” et c’est pour ne pas le répéter qu’il a été contracté à nos amazones. Un exemple de cet usage réside dans la phrase : “Cette fille exécute sa partition TEL que le ferait une virtuose”.

En somme, cela s’apparente à un débat d’école qui renvoie à celui qui a eu lieu au sein du Comité chargé de la conception du monument ; et qui a conduit celui-ci à consulter des spécialistes de la grammaire française pour retenir la formule finalement utilisée; TEL ayant ici la nature d’une conjonction de subordination de comparaison.

Le Gouvernement tiendra compte de ce débat nourri qui traduit aussi la vitalité de l’esprit critique, pour retenir une formulation qui ne crée pas de confusion dans les esprits, et rassure chacun, quel que soit son niveau d’instruction.

Wilfried Léandre HOUNGBEDJI

Laisser un commentaire

Top