Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Tirage au sort des Secrétaires exécutifs des mairies : 26 femmes et 51 hommes ordonnateurs du budget

Tirage au sort des Secrétaires exécutifs des mairies : 26 femmes et 51 hommes ordonnateurs du budget

Conformément à la réforme en cours dans le secteur de la décentralisation, les Secrétaires exécutifs (SE) des mairies ont été sélectionnés le jeudi 31 mars lors d’une cérémonie de tirage au sort qui s’est déroulée au Palais des congrès de Cotonou. Sur les 77 SE tirés, figurent 26 femmes. Les SE qui ne pourront pas rejoindre leurs postes respectifs (mairies) pour raison de distance ont 48h pour démissionner.

Par Raymond FALADE

La cérémonie de tirage au sort des Secrétaires exécutifs (SE) des mairies a été présidée par le ministre d’État chargé du Plan et du développement Abdoulaye Bio Tchané, en présence des maires des 77 communes ainsi que les préfets des 12 départements. Le tirage au sort a été effectué suivant la catégorie de chaque commune.
Selon la réforme sur la décentralisation opérée par le gouvernement, il existe désormais trois catégories de communes. Il s’agit de 4 communes à statut particulier (Cotonou, Porto-Novo, Abomey-Calavi et Parakou), 19 communes à statut intermédiaire (communes abritant un chef-lieu de département et autres communes retenues selon leur importance) et 54 communes ordinaires (communes autres qu’à statut particulier ou intermédiaire). À tour de rôle, les maires de chacune des communes est passée tirer son Secrétaire exécutif.
Pour la sélection des SE, l’approche genre a été l’une des exigences comme voulu par le gouvernement. Ainsi, sur les 77 Secrétaires exécutifs, 26 sont des femmes à savoir 2 pour les communes à statut particulier, 6 pour les communes à statut intermédiaire et 18 pour les communes ordinaires.
Le ministre d’État chargé du Plan et du développement Abdoulaye Bio Tchané, a rappelé les raisons de cette réforme du secteur de la décentralisation. Il s’agit entre autres, du management tributaire des pesanteurs politiques, le personnel inadapté, le système local de gestion des marchés publics inefficace, la mal gouvernance administrative, l’incompatibilité des infrastructures avec les besoins et/ou inappropriés, face aux enjeux de développement durable à la base, la gestion budgétaire peu satisfaisante, la fiscalité locale à peine adaptée aux enjeux de la décentralisation.
Il a fait savoir que face à ces insuffisances, une réforme du secteur s’impose afin d’apporter un nouveau souffle à la politique de décentralisation pour inverser la tendance et pour promouvoir un véritable développement à la base. Ainsi, la réforme du gouvernement vise à renforcer une séparation des fonctions publiques des fonctions techniques en vue d’améliorer la reddition des comptes et de lutter plus efficacement contre l’impunité, mettre en place un dispositif de relai des services publics entre les niveaux central, communal et infracommunal, améliorer les mécanismes de financement des investissements communaux et de créer des synergies d’actions entre le conseil communal, ses démembrements, les associations de développement entre les Ong.
Les Secrétaires exécutifs sélectionnés qui ne souhaiteraient pas poursuivre l’aventure pour une raison ou une autre, ont 48 heures pour se désister, a souligné le ministre Bio Tchané. Les maires des communes concernées procèderont à un autre tirage pour leur remplacement.
Le tirage au sort a été assuré par la direction générale de la Loterie nationale du Bénin sous l’œil vigilant des huissiers de justice. Pour les autres postes restants, les tirages au sort se feront les tout prochains jours. Les enquêtes de moralité seront très rigoureuses, tels ont été les mots de clôture du ministre, Abdoulaye Bio Tchané.

Liste des Secrétaires exécutifs des 77 communes du Bénin

Laisser un commentaire

Top