Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Tradition : La pierre sacrée Ata-Kpessou apparaît et dissipe toutes polémiques

Tradition : La pierre sacrée Ata-Kpessou apparaît et dissipe toutes polémiques

La divinité Ata-Kpessou à la face du monde. La pierre sacrée a été rendue publique le jeudi 21 mars dernier par la prêtresse Adélansi deux ans après son apparition et aux termes de plusieurs rituels. C’était en effet à la faveur d’une cérémonie officielle qui a eu pour cadre le domicile de la grande prêtresse à Porto-Novo au quartier Zèbè, que la pierre est sortie enfin du couvent et révélée à tous.

Armand D.

Devant un monde impressionnant, la pierre qui aurait disparu depuis des centaines d’années et apparue de façon mystérieuse à la prêtresse Adélansi, est enfin sorti des boules à mites ;  majestueusement et symboliquement gardée par un grand initié.

Transparente à la limite avec une morphologie imposante et circulaire, cette pierre confirme tout son caractère spirituel vu le contenu qui laisse visualiser de façon inexplicable la silhouette de trois êtres humains.

Personne ne voulait rester en marge de l’évènement qui fait désormais taire toutes rumeurs faisant surtout état de ce qu’aucune pierre n’a été retrouvée par la prêtresse. C’est désormais connu de tous et la prêtresse pouvait en être fière. A l’occasion, on pouvait noter la présence de Mito Yovogan ministre des affaires étrangères de la cour royale de Porto-Novo, plusieurs hauts dignitaires togolais adeptes de la divinité Ata-Kessou et autres têtes couronnées, sages et notables de la ville de Porto-Novo. Les diverses interventions ont été marquées surtout par des prières non seulement à l’endroit de tous ceux qui étaient présents, à toute la nation béninoise, l’Afrique et au monde entier.

Cette cérémonie officielle de présentation de la pierre au public a été également un moment propice pour la prêtresse de revenir sur les conditions dans lesquelles la pierre lui est apparue. « La première fois, c’était à Aplahoué au Bénin chez mon feu père et ce ; à l’occasion des cérémonies du vodoun Hêbiosso que je l’ai ramassée » raconte la dignitaire. Cette dernière l’a d’abord négligée mais rassuré par sa mère âgée de 102 ans,  grande prêtresse de la divinité Ata-Houintchi  qu’il s’agissait d’une pierre mystique.

La deuxième apparition de l’objet mystique s’est faite au domicile même de la prêtresse en présence du roi Kpoto-Zounmè a-t-elle fait comprendre. La même pierre cette fois-ci confirmée officiellement par les hauts dignitaires du Togo, du Ghana et du Bénin lui sera réapparue et de façon étonnante dans la commune de Pobè située dans le département du plateau lors d’une invitation cérémoniale » a-t-elle laissé entendre. Des témoignages auxquels les participants ne sont pas restés insensibles. En moins de trois heures d’horloge, les manifestations ont pris fin à la grande satisfaction des organisations.

Laisser un commentaire

Top