Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Transport routier au Bénin et dans l’espace Uemoa : L’ANaTT sensibise les transporteurs du Borgou

Transport routier au Bénin et dans l’espace Uemoa : L’ANaTT sensibise les transporteurs du Borgou

Le parking de la Caisse Nationale des Chargeurs du Bénin situé au quartier Albarika de Parakou a servi de cadre le lundi 30 septembre dernier à une séance de sensibilisation initiée par l’Agence nationale des transports (ANaTT) à l’intention des conducteurs de véhicules du Borgou. Une occasion pour les organisateurs de vulgariser le contenu des textes réglementant le transport des personnes et des biens au Bénin et dans l’espace UEMOA.

Par Ludovic A.

En présence du Directeur Général de l’ANaTT, Thomas Agbéva, du Secrétaire général de la Préfecture Sanni Baye et de la police républicaine. Face aux acteurs, le représentant du Préfet du Borgou, Sanni Baye,

a attiré l’attention des transporteurs sur les pratiques anormales, mais aussi insister sur la professionnalisation du métier des transports. Il a aussi faire comprendre aux transporteurs présents, la nécessité de respecter les textes qui régissent le transport terrestre tant sur le plan national que sous-régional. Le Directeur Général de l’ANaTT, Thomas Agbéva, a beaucoup plus insister sur les textes réglementant le transport routier des personnes et des biens en République du Bénin et dans l’espace UEMOA. Une occasion au cours de laquelle les transporteurs ont eu le temps de s’imprégner des règles et lois qui régissent le sous-secteur des transports terrestres au Bénin mais aussi dans l’espace UEMOA. Cette séance de sensibilisation pour lui, revêt plusieurs objectifs. Elle a été une occasion pour chaque acteur des transports de s’informer sur le comportement à adopter au sein de l’espace UEMOA pour ne pas subir les rigueurs de la loi. Aussi, la vulgarisation du guide du conducteur routier qui fera l’objet de la  vulgarisation, est l’émanation du comité national de facilitations des transports et du transit routier inter-état (CNF) à travers l’ANaTT.

Après Parakou, le Dg ANaTT effectue une descente à Kandi, à Djougou, à Natitingou Malanville pour le même exercice avec les transporteurs de ces différentes zones.

Laisser un commentaire

Top