Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Umusa : Une unité médicale d’urgence en gestation à l’aéroport de Cotonou

Umusa : Une unité médicale d’urgence en gestation à l’aéroport de Cotonou

L’aéroport international Bernardin Cardinal Gantin de Cotonou sera doté bientôt d’une Unité médicale d’urgence de soins, de surveillance sanitaire et d’assistance (Umusa). Ce projet est le fruit de la coopération entre le gouvernement du Bénin et l’Ordre souverain de saint Jean de Jérusalem, chevalier de Malte, fédération des prieurés autonomes (Kmfap). La signature du protocole d’Accord relatif à l’installation, à l’aménagement et à l’exploitation de cette unité entre les deux parties s’est déroulée le vendredi 5 novembre à Cotonou.

Par Raymond FALADE

Les deux parties se sont représentées pour la circonstance respectivement par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Aurelien Agbenonci et le Chevalier grand officier de Malte, grand prieur du Bénin Florentin Tchaou. L’Unité médicale d’urgence de soins, de surveillance sanitaire et d’assistance (Umusa) aura pour missions entre autres, la gestion et la prise en charge des urgences médicales, l’assistance sanitaire aux voyageurs, l’assistance au respect et à la mise en conformité du Règlement sanitaire international (Rsi), l’assistance médico-légale aux services de la Douane et de la Police des frontières.

En effet, le gouvernement a entrepris depuis quelques années de grands travaux de rénovation, de restructuration et d’extension de l’aéroport international Cardinal Bernardin Gantin. Ces grands travaux visent à mettre aux normes internationales la plateforme aéroportuaire et la rendre agréable et attractive aux passagers et aux compagnies. Selon le Chevalier grand officier de Malte, grand prieur du Bénin Florentin Tchaou, c’est pour accompagner ces efforts du gouvernement, que la Kmfap, à travers son organisation Femeraid international et sa Fondation Malta Cross, a souhaité développer les volets assistance sanitaire au départ et à l’arrivée, la gestion des urgences et la surveillance sanitaire en créant l’Umusa.

« Le bien-être de nos populations est un souci permanent du président de la république et de son gouvernement. Et la capacité de réagir efficacement lorsqu’une urgence apparaît est le devoir de tout Etat sérieux. C’est le fondement même de l’approbation que le chef de l’Etat a marquée très rapidement lorsque les préalables de cet Accord ont été portés à sa connaissance » indiqué le chef de la diplomatie béninoise Aurelien Agbenonci.

Pour lui, la mise en place de l’Umusa à l’aéroport international de Cotonou est une décision utile qui entre dans le processus de relèvement de son niveau de prestation.
« Cette unité sera d’une grande utilité parce que dans tout pays qui se respecte, la prise en compte du Règlement sanitaire international revêt une importance particulière au regard des nombreux risques sanitaires que nous connaissons sur le plan mondial. Non seulement, nous serons attentifs à sa réalisation mais aussi à sa gestion efficace et à son maintien aux standards internationaux»‚ a-t-il soutenu.

Laisser un commentaire

Top