Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Union progressiste dans la 15ème circonscription électorale : Badirou Aguèmon mobilise les jeunes

Union progressiste dans la 15ème circonscription électorale : Badirou Aguèmon mobilise les jeunes

Le député Badirou Aguèmon a rencontré les jeunes de la 15ème circonscription électorale le samedi 16 février au Ceg Sègbèya. A l’ordre du jour, la restitution des textes de l’Union progressiste en vue de susciter leur adhésion.

Par S. B. AGBON

Le député Badirou Aguèmon a tenu à rencontrer ses frères et sœurs de la 15ème circonscription électorale pour s’entretenir avec eux. Un invité de marque à ce rendez-vous : Wilfried Léandre Houngbédji, directeur de la communication de la présidence qui s’est adressé en langue locale Goun aux jeunes. Il s’est attelé à démonter certaines contrevérités et attaques des opposants. Selon lui, le bien ne fait pas du bruit. Il n’est donc pas vrai que le président Talon ne fait rien depuis bientôt trois ans. « Talon ne fait pas du bruit. Même quand les ennemis s’agitent, il reste calme et regarde. » Wilfried Léandre Houngbédji va alors évoquer notamment la construction des voies, les progrès dans l’accès à l’énergie électrique et à l’eau potable, l’asphaltage qui a démarré et les micro crédits. « C’est faux ! Talon n’a pas stoppé les micro crédits », a-t-il rectifié. Il a rappelé l’innovation et les avantages de ‘’micro crédit mobile’’ lancé par le Fonds national de la microfinance : point de longues attentes, point d’intermédiaire et la cagnotte relevée de 50 000F à 100 000F. « Nous nous sommes trop amusés, point d’amusement. Rigueur au travail. Talon n’a pas peur des Béninois. Il n’a pas recruté de gardes Rwandais. Quand il prend le volant lui-même, il s’arrête au feu comme tout citoyen lambda. Bientôt vous pouvez faire des selfies devant les murs de la présidence… Pourtant on vous dira qu’il ne fait rien », a déploré le directeur de la communication de la présidence.

A son tour, le député Badirou Aguèmon a magnifié certaines réformes courageuses et insisté sur la réforme du système partisan. C’est à l’actif du président Talon, a-t-il noté. Le règne des partis politiques régionaux, propriétés de certaines personnes est révolu. « Nous voulons de grands regroupements ». Cette ambition, dit-il, s’est concrétisée grâce au courage de Talon. De 250 partis politiques, le Bénin est passé à environ 10 partis, a salué le député. Aux jeunes et femmes, il a alors déclaré que l’Union progressiste leur fait une place importante. Au moins 30% de femmes aux postes de responsabilités dans l’Up, a-t-il assuré. « Je ne suis pas dans le faux, je ne peux que vous indiquer le droit chemin », les a-t-il déclaré. « Je vous appelle à y adhérer », a lancé Badirou Aguèmon. Sur-le-champ, les jeunes n’ont pas marchandé leur soutien. « Le président Talon … travaille méthodiquement pour bâtir un pays dans lequel l’espoir est désormais permis », a déclaré leur porte-parole, Hakim Lalèyè. Il a alors clamé leur « soutien indéfectible au président Talon » et au député Badirou Aguèmon. « Nous sommes alignés derrière l’Honorable animé d’une volonté de bâtir une Union progressiste forte dans la 15ème circonscription électorale ». D’ores et déjà, Hakim Lalèyè a promis au directeur de la communication de la présidence et au député, l’assurance d’une victoire éclatante de l’Up dans la 15ème circonscription électorale.

 

Laisser un commentaire

Top