Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Victoire du duo Talon-Talata : Josué Azandégbé obtient l’adhésion des Epes

Victoire du duo Talon-Talata : Josué Azandégbé obtient l’adhésion des Epes

Des Établissements privés d’enseignement supérieur (Epes) consentent à la continuité de la dynamique Talon. A la veille de la clôture de la campagne électorale, hier jeudi 8 avril, un meeting a drainé leurs étudiants au stade René Pleven de Cotonou.

Par Sêmèvo B. AGBON

Midi à dix-neuf heures. Huit heures d’horloge ! L’attente a été longue. Mais au nom de la noblesse de la cause, ils n’ont éprouvé la moindre déception ou fatigue. De Isma à Esmer en passant par l’Iup, Verechaguine, Sapiensa, les Cours Sonou, Uatm Gaza formation, Ism Adonaï, Irgib Africa, Esae et bien d’autres, les étudiants de ces établissements sont fortement sortis accompagnés des promoteurs. En uniforme ou non, leur engagement est formel : voter massivement pour le duo Talon-Talata le dimanche 11 avril prochain. « Tous les étudiants des Epes mobilisés soutiennent le duo Talon-Talata pour un K.O. retentissant », a déclaré Rodrigue Kitoyi, leur porte-parole. Engagement traduit de temps en temps dans des slogans : « Talon K.O. ! K.O. ! K.O. ! » scandés avec l’accompagnement de fanfare et trompettes.

Il s’agit là d’un soutien qui leur tient à cœur, et qu’ils ont voulu en transmettre solennellement le message au ministre de l’enseignement Supérieur et de la recherche scientifique, Eléonore Ladékan Yayi. Cette dernière, empêchée par les nécessités de service, a dépêché son Directeur adjoint de cabinet, Josué Azandégbé. A ce dernier, Rodrigue Kitoyi a indiqué que les étudiants souhaitent le retour de Ladékan Yayi à la tête du ministère de tutelle. Ils disent croire en sa capacité à corriger leurs difficultés.

Les promoteurs partagent eux-aussi le soutien des étudiants. « Nous avons soutenu Talon et a adopté ses réformes. Nous allons continuer à le soutenir, car nous allons beaucoup gagner, surtout vous les jeunes avec les transformations dans l’enseignement », a renchéri le professeur Théophane Ahyi, représentant du Conseil national de l’éducation (Cne).

« Le Bénin a amorcé son développement. Allons-nous arrêter cette dynamique ? », a interrogé, à sa prise de parole, le DAC Josué Azandégbé. « Non ! », lui ont répondu en chœur les apprenants. Le duo Talon-Talata, a-t-il poursuivi, est « une candidature crédible qui porte les étudiants ». En témoigne, dit-il, le démarrage de la campagne par la rencontre des étudiants au palais des congrès, vendredi 26 mars. « Alors, si vous lui faites confiance, votez le duo Talon-Talata dimanche prochain », a exhorté Josué Azandégbé.

Laisser un commentaire

Top