Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Vie et règne de Dádá Adándózán : Des universitaires honorent un roi ostracisé

Vie et règne de Dádá Adándózán : Des universitaires honorent un roi ostracisé

Vingt-et-un ans de règne (1797-1818) et deux cents ans d’ostracisme (1818-2018). Ce sont là les temps forts de la vie de Dádá Adandozan. Au regard du parcours de ce grand et vaillant homme dans le royaume du Danxomè, un collège de chercheurs et de professeurs a animé un colloque sur lui en 2014. Pour immortaliser ces assises‚ les actes retenus ont été recueillis dans un ouvrage lancé officiellement ce lundi 27 septembre 2021 à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac).

Par Armand D.

C’est en présence d’un parterre de professeurs et chercheurs de l’Université d’Abomey-Calavi que le Recteur Maxime da Cruz a officiellement lancé l’ouvrage intitulé “La Vie, le règne et l’œuvre de Dádá ADÁNDÓZÀN” et un autre en hommage au feu professeur Toussaint Yaovi Tchitchi, 1er directeur du Laboratoire international Ablɔɖe. Ce dernier faisait partie des hommes de sciences qui ont tenu le colloque sur ce roi en mars 2014 à l’Université d’Abomey-calavi.
Historique et présentation de l’œuvre
Le professeur Bellarmin Codo a eu l’honneur de présenter à l’assistance l’ouvrage portant sur “La vie, le règne et l’œuvre de Dádá ADÁNDÓZÀN”. Tout était parti de 2011 où un groupe de chercheurs et d’enseignants sous la conduite du professeur Toussaint Yaovi Tchitchi et du professeur Jean-Roger Ahoyo, a décidé de tenir un colloque sur ce roi effacé.
Après avoir surmonté plusieurs péripéties, les initiateurs avaient fini par organiser le colloque les 27, 28 et 29 mars 2014. Ensuite, un comité scientifique s’était réuni et un comité de lecture mis en place.
Ce n’est que sept (7) ans plus tard c’est-à-dire en 2021 que les actes issus de ce colloque sont rendus public dans cet ouvrage.
La raison de ce retard, selon le présentateur de l’ouvrage, s’explique par ailleurs par l’introduction dans l’ouvrage des trois (3) lettres échangées par AGONGLO; les dix (10) lettres de ADÁNDÓZÀN, une lettre (1) de GHÉZO avec le Prince Héritier du Portugal; soit au total quatorze lettres‚ a indiqué le Professeur d’histoire Berllarmin Codo. L’ouvrage qui fait 525 pages est un recueil de dix-neuf (19) communications ; des lettres échangées entre Dádá ADÁNDÓZÀN, Dádá GLÈLÈ, Dádá AGONGLO et Dádá GHÉZO avec le Portugal. A été adjoint le débat télévisé qui a suivi le colloque sur Dádá ADÁNDÓZÀN et deux communications qui sont des réactions post-colloque.

Hommage au professeur Toussaint Yaovi Tchitchi

Lors de la cérémonie de lancement organisée à l’amphithéâtre Etisalat de l’Université d’Abomey-Calavi un hommage mérité a été rendu au scientifique Toussaint Yaovi Tchitchi à travers un ouvrage collectif de 268 pages commis par des chercheurs et enseignants. Premier Directeur du laboratoire international Ablɔɖé, le professeur Toussaint Yaovi Tchitchi avait su implanter la marque dans le domaine de la linguistique, recherche et développement. Du Doyen de la FLLAC, Pascal Okry Tossou au Recteur Maxime da Cruz en passant par le Directeur de l’École doctorale de l’Université d’Abomey-Calavi, la mémoire de l’homme de science a été saluée.
Les deux ouvrages lancés sont à retrouver au niveau des librairies et de l’Université d’Abomey-Calavi.

Laisser un commentaire

Top