Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Vodùn et Fâ : Lequel a vu le jour avant l’autre ? Clarification de Sa Majesté Dansou Gazozo

Vodùn et Fâ : Lequel a vu le jour avant l’autre ? Clarification de Sa Majesté Dansou Gazozo

Entre le Vodùn et le Fâ, lequel est l’aîné ? Question peu fréquente qui a fait l’objet d’une clarification, samedi 20 mars 2021 par Sa Majesté Dansou Alphonse Gazozo, président du Syndicat National des médecins Intellectuels Traditionnels et Assimilés du Bénin (Sy.Na.M.I.Tra.A.B), lors de la célébration du 5e anniversaire du décès du professeur Jean-Marie Cossi Apovo, inventeur de la ‘’Boologie’’.

 

ENTRE LE VODOU ET LE FÂ LEQUEL A VU LE JOUR AVANT L’AUTRE ?

Mesdemoiselles, Messieurs,

Chers Collègues et étudiants,

C’est le moment de remercier le Professeur de Boologie, Monsieur Raymond C. ASSOGBA, dans le Cadre du travail titanesque qu’il a abattu pour que la Boologie soit devenue objectivement la Science qui a pour objet l’étude de Vodou-Bo-FÂ, après la mort de son inventeur, le Professeur Cossi Jean-Marie Apovo. Chers participants, honorables invités, je vous informe que le Sy.Na.M.I.Tra.A.B et moi-même soutiennent les œuvres du Professeur Raymond C. ASSOGBA. Ensuite, en tant que formateur des formateurs des sciences Vodous et de la médecine traditionnelle, nous avions décidé ensemble avec les membres du BEN/SYNAMITRAAB de l’ouverture des Campus de la Boologie dans quelques communes de notre pays. Le Professeur a accepté notre proposition qui est la continuité de ce qui se fait déjà à son niveau.

Chers participants,

Vous convenez avec moi que le temps qui m’est imparti pour développer le thème cité plus haut est insuffisant. Cependant, je ferai l’effort de répondre à vos préoccupations à travers le présent développement.

LE Vodou

En réalité, nos anciens parents africains sont venus dans ce monde avant de se rendre compte que le disque solaire est dans le ciel, qu’il produit de la lumière et de la chaleur et puis, ils ont aussi constaté que pendent la pluie il y a souvent un feu qui éclaire le ciel suivi d’un grondement qui fait trembler la terre et les créatures de Dieu. Ils ont aussi constaté l’existence de la terre, de l’air et les eaux. Ils savaient que l’ensemble des éléments fondamentaux cités plus haut relève du domaine du mystère de Dieu, donc  unique père fondateur. Les africains et surtout les traditionalistes connaissent Dieu avant tous les autres peuples. Dans leur quête de pénétrer le mystère de Dieu à travers les prières et souhaits à lui adresser, le très Haut leur a révéler et identifier les catégories phénoménologiques ou scientifiques qui caractérisent chacun desdits éléments à savoir :

1 – le ciel est gouverné par une énergie appelé Le Vodou Hêbièsso,

2 – l’air est gouverné par une énergie appelée Le Vodou Dan

3 – la terre est gouvernée par une énergie appelée, Le Vodou Skpata

4 – l’eau est gouvernée par une énergie appelée Le Vodou Tohossou

A vrai dit, nous détenons les différents noms donnés à chaque élément fondamental de l’ère Culturelle de l’ancien Royaume Adja Tado au Bénin. Autrement dit: Hêbièsso, Dan, Sakpata, Tohossou sont tous des noms Adja. Dans tous les cas, tous les noms des Vodous cités plus haut ont leur correspondant dans tous les livres de la foi des autres peuples du monde.  Les Occidentaux, les Asiatiques, les Indiens, les Chinois…appellent tous les noms des Vodou africains dans leurs différentes langues, mais pas avec les mêmes contenus ontologiques, philosophiques ou scientifiques. Par ailleurs, ce sont nos ancêtres de l’Égypte antique qui ont reçu tel que je venais de le dire plus haut la bonne faveur du très Haut dans la quête de la découverte de nos Vodous qui représentent les quatres élémentaires sans lesquels, il n’y aura pas la vie sur terre. Au vu de tout ce qui précède, le Vodou est la toute première science que la Cosmogonie africaine a consacrée. Le FÂ est né après le Vodou pour  apporter ensemble avec le Vodou des innovations aux autres peuples du monde.

LE Fâ

Le Fâ, est une science divinatoire, il est inventé par un collège des prêtres de Vodous sous le contrôle du Pharaon pour être le messager des Vodous. Les Vodous sont des lois, des particules insondables, insécables et invisibles à l’œil nu. Même, avec un microscope de dernière génération qu’on abîmerait lorsqu’on force son usage pour tenter d’espionner le Vodou. Il est aussi difficile à certains prêtres de Vodous qui peuvent pas faire des travaux en dimension d’écouter les messages de son Vodou pour des finalités. Le Fâ est créé pour corriger toutes ses insuffisances. Le Fâ permet de connaître son destin. Entres autres objectifs c’est avec la naissance du Fâ que le nombre “0” est né ainsi que tous les calculs qui existent sur la planète terre. Sans le Fâ, les Mathématiques, les ordinateurs notamment l’informatique n’auraient pas existé. Sans le Vodou on ne pourrait rien connaître de la physique quantique, de la planétologie, de la théorie de Big Bang, de l’amour, de la Sagesse, de la médecine, du bon sens et du bon droit.

Conclusion logique

Les quatre Vodous ci-dessus cités ainsi que leurs dérivées, sont des Jôwamon que les Hommes sont venus voir et constater. Le Fâ a été inventé par nos ancêtres à la période  historiquement proprement dite (vers – 4236) en Egypte antique selon certaines sources cachées de l’histoire. Le Vodou est plus ancien que le Fâ. Plusieurs maladies et plusieurs sont guéries en dehors du Fâ de même que plusieurs objectifs peuvent être atteints sans le Fâ. Le Poète du Fâ et le Vodou se complètent  mutuellement car c’est le Bokonon qui fait les Vossissas et non pas le Hounnon. Bonne commémoration à toutes et à tous.

Je vous remercie

 

UAC, le samedi 20 mars 2021

 

Président Sy.Na.M.I.Tra.A.B,

Sa Majesté DANSOU Alphonse Gazozo

One thought on “Vodùn et Fâ : Lequel a vu le jour avant l’autre ? Clarification de Sa Majesté Dansou Gazozo

  1. Toutes nos considérations au Vénérable GAZOZO, Président du Sy.Na.M.M.I.Tra.A.B. qui continue de faire à travers ses commentaires et analyses des valeurs africaines des ressources terribles de développement. Il donne toujours la joie d’être Africain. Que les mannes de nos ancêtres vous inspirent davantage. Je m’incline.

Laisser un commentaire

Top